Facebook pour les PME

La communication sous un autre angle.

Facebook pour les PME

19 janvier 2021 Articles 0
Facebook

Aujourd’hui, ce sont 80 millions des PME qui utilisent des pages Facebook à travers le monde, dont 1 million en France. Autant de PME qui misent régulièrement sur leurs clients et prospects locaux dans le but de créer des communautés locales.

Alors qu’une PME française sur deux ne dispose pas d’un site web, Facebook met à leur disposition plusieurs solutions.

 

Les chiffres

Pour vous présenter Facebook, voici quelques chiffres sur l’année 2015 : 

  • 1,49 milliards d’utilisateurs 👥 actifs mensuels dans le monde (connexions)
  • Les 3/4 des utilisateurs ne sont pas américains
  • En France 🇫🇷 : Facebook compte 30 millions d’utilisateurs dont 24 millions se connectent sur mobile
  • 45 millions d’entreprises ont une page, dont 2 millions utilisent la sponsorisation )
  • 75% des utilisateurs français sont connectés à une entreprise à travers leur page

 

Le but

Pour 63 % des PME interrogées en France, Facebook représente le meilleur service pour interagir et renforcer ses liens avec les communautés locales. Mais il reste malgré tout un enjeu pour ces PME qui est celui d’agrandir leur base de clientèle sur les réseaux sociaux tout en continuant à interagir et à apporter plus d’informations. La majorité d’entre elles estiment que le plus gros challenge repose sur leur manque de connaissances en marketing digital. Une problématique à laquelle Facebook répond en mettant à leur disposition, un programme d’apprentissage en ligne, gratuit.

 

Le contenu 

 

Pour votre contenu, on vous suggère de publier régulièrement et assurez-vous ainsi d’être présent dans l’esprit de vos clients. En fonction de votre cible, soyez actif sur votre Page Facebook en dehors des horaires de travail ou pendant les week-ends.

 

Ensuite, optimisez vos publications pour la portée et l’engagement. Plus la portée est importante, plus vos publications ont une meilleure distribution dans le fil d’actualité. Par ailleurs, et en théorie, Facebook récompense les publications qui comportent des interactions (mentions J’aime, commentaires, partages, clics) en leur offrant une meilleure distribution.

Nous AppelerNos articles